| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • Get control of your email attachments. Connect all your Gmail accounts and in less than 2 minutes, Dokkio will automatically organize your file attachments. You can also connect Dokkio to Drive, Dropbox, and Slack. Sign up for free.

View
 

Motion du 28 novembre 2019 sur le projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche

Page history last edited by hovig.terminassian@univ-tours.fr 5 months, 1 week ago

La 23esection du CNU réunie en assemblée plénière à Paris le 28 novembre 2019 à adopté à l’unanimité de ses membres la motion suivante : 

                                                             

La 23ème section du CNU, réunie le jeudi 28/11/2019 à Paris, rappelle son attachement aux missions nationales du CNU, instance garante d’équité, d’impartialité, d’expertise et de collégialité dans l’évaluation des différents aspects de la carrière des enseignant.es-chercheur.es. 

La section s’alarme de certains éléments évoqués dans les rapports préalables au futur projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche : la suppression de la procédure de qualification, de la clause d’accord des intéressé.es pour la modulation des services, de la référence aux 192 heures (équivalent TD) d’enseignement et donc de la rémunération des heures complémentaires, ainsi que la création de nouveaux contrats de travail d’exception aux dispositions statutaires. 

Si elles devaient être adoptées, ces dispositions équivaudraient à une remise en cause du statut d’enseignant.e-chercheur.e en renforçant l’éclatement du système universitaire français et la précarisation déjà croissante dans l’enseignement supérieur et la recherche. 

Nous appelons l’ensemble de nos collègues à la vigilance pour se défendre contre toute déstabilisation du service publique de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.